Articles

Affichage des articles du juillet, 2016

Lettre à ma fille

Image
Chère Émilie, proche parente du ciel étoilé,
Je vais tout te raconter avant que tu sois parmi nous ma beauté.
Voilà, j’ai failli renoncer à toi, renoncer à la maternité.
Tu n’es pas sans le savoir d’où tu te trouves, nous vivons dans un monde beaucoup trop occupé pour cette ère essentiellement vide.
Longtemps je me suis dit que je n’aurais pas d’enfant si je ne pouvais pas m’assurer d’arrêter de travailler quelques années. Tout se joue entre zéro et trois ans, c’est bien connu. En créant les garderies, Marois a créé un monstre. Un endroit où on abandonne nos enfants. Tu en conviendras d’emblée, un enfant ne socialise pas avant ses trois ans, alors pourquoi l’envoyer en garderie? Pour travailler pour se payer un beau cinéma maison? Pour défrayer le coût de son hypothèque et du même coup hypothéquer la vie de son enfant?
Suis-je trop sévère Émilie? Ai-je raison de clamer haut et fort ce manque de jugement? Et que faire de ces féministes qui ont dédié leur vie à des milliers de femmes des g…