Articles

Affichage des articles du mai, 2017

Vincent

Ce soir, c’est la pleine lune. Alors je t’avise d’emblée, il se peut que je dise des choses que demain je regretterai. Il se peut que je file jusqu’au bout de mes pensées, ce n’est pas ma faute, tu ne m’as jamais permis de le faire pendant ou après notre séparation. Ce soir, la lune m’empêche de dormir, elle m’éclaire d’un filet de lumière doux-amer que je veux suivre. Il y a aussi ce petit être que je berce et qui me tient éveillé. Je ne sais si c’est elle ou la fatigue qui exacerbe mon envie de me mettre en abîme, mais je dois t’avouer que parfois, quand je tiens Émilie dans mes bras, j’ai l’impression qu’elle est de toi. Oui, Émilie. Je sais que tu as appelé ton fils Émile. C’est ton père qui me l’a dit. Il m’a appelé par mégarde, il voulait téléphoner à Julie, l’autre, la tienne. Il s’est trompé entre la nouvelle et l’ancienne. C’est ainsi qu’il m’a avoué que tu avais eu un enfant. J’ai toujours voulu appeler mon fils Émile, comment l’as-tu su? Je ne te l’avais jamais dit. Lorsque…